Laurent Delorme

Le Team manager de Specialized Gravity répond aux questions de VTT Mag.

Laurent Delorme

Laurent Delorme nous parle de ces courses où la draisienne est reine. Il nous parle ici de son expérience, avec la participation de son fils Bastien au Kids Rider Bike Challenge.

VTT Mag : Tu pensais en avoir fini avec les courses mi-septembre sur les Mondiaux de Val di Sole et tu as dû y replonger d’une façon totalement inattendue et inédite pour toi.

C’est magique, car on se retrouve dans une ambiance festive, bon enfant, vraiment loin de quelque enjeu que se soit.

Laurent Delorme: On reste sur deux roues, mais on enlève les chaînes, les vitesses et les suspensions, et on pousse sur les jambes ! Deux de mes trois garçons ont participé au Kids Rider Bike Challenge cette année. J’ai découvert ça sur l’épreuve de Sauveterre, et comme on avait rien de prévu ce week-end-là, on a fait des sandwichs, on a chargé le camion, les enfants, et c’est parti ! C’est magique, car on se retrouve dans une ambiance festive, bon enfant, vraiment loin de quelque enjeu que se soit. Les enfants se découvrent ou se retrouvent, échangent, sont tellement heureux de pouvoir faire une course avec leurs potes d’un jour.

VTT Mag : Pensais-tu que tes enfants de 3 et 5 ans soient autant mordus ?

…on leur offre un terrain de jeu magique et libre.

Bastien Delorme en draisienne
Bastien Delorme en jump @laura

Laurent Delorme : Pour être honnête, je suis plutôt à les freiner qu’à les pousser vers le vélo. Même si c’est ma profession et ma passion, je préfère les préserver de cela pour le moment. Je voulais qu’ils soient capables de faire leurs propres choix sportifs. Mais la découverte de l’étape de Sauveterre a précipité les choses. Quand ils ont vu les médailles à gagner, les sacs de bonbons et surtout tous les petits jumps à tester et les virages relevés, ils sont devenus fous ! Sur le Kids Rider Bike Challenge, on leur offre un terrain de jeu magique et libre.

VTT Mag : À Grasse, ton grand était parmi les favoris pour la victoire finale, il termine finalement 2e. Alors que c’est ton métier de mener nos plus grands champions, comme Loïc Bruni à la victoire, tu t’es dit que cela avait été plus complexe à gérer avec ton fils Bastien…

Oui, j’ai été mauvais, il faut le dire.

Laurent Delorme : Il pouvait gagner la série avec ce dernier résultat. Ma grosse erreur, c’est de lui avoir dit. Imagine la pression pour un petit bonhomme de 5 ans. Il pouvait être le champion des champions… Il s’est mis une pression de fou, je ne m’en suis pas rendu compte, et en demi-finale, il craque complètement, fond en larmes, et rate sa course… Bref, je lui avais sans le vouloir fixé des objectifs, et il voulait les relever… Alors qu’on avait une dimension plaisir géniale sur toutes les manches, l’objectif prenait le dessus. Une belle leçon pour le papa…

(Interview de Laurent Delorme donnée à VTT Magazine N°312 au sujet de la draisienne et de ces courses)

Découvrez les dates des évènements KIDS RIDER BIKE CHALLENGE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code